Orthodontie : quel traitement choisir en fonction de l’âge ?

EnregistrerEnregistréSupprimé 0
Score du Deal0
Score du Deal0

L’orthodontie est une branche de la médecine dentaire qui a pour but de corriger le mauvais positionnement des dents et des mâchoires. Dans la pratique, la célérité et l’efficacité d’un traitement orthodontique dépendent du timing de l’intervention, selon que le patient soit un enfant ou un adulte. Alors, quel est le bon moment pour envisager un traitement orthodontique pour votre enfant ou pour vous-même ?

Orthodontie de l’enfant : quels sont les traitements possibles selon l’âge ?

De plus en plus, les adolescents sont sujets aux interventions orthodontiques. L’Union française pour la santé bucco-dentaire (UFSBD) révèle d’ailleurs que 60 % des enfants entre 9 et 12 ans devraient bénéficier d’un traitement orthodontique. En règle générale, les parents amènent leurs enfants chez un orthodontiste entre 7 et 11 ans. C’est en effet dans cette tranche d’âge que les anomalies dentaires commencent à se manifester. Si vous résidez en Suisse, le traitement que vous proposera un orthodontiste sur Lausanne va dépendre de l’âge de votre enfant.

Entre 8 et 9 ans, le port d’appareils en résine

Entre 8 et 9 ans, il peut arriver que votre enfant soit sujet aux malpositions maxillo-faciales. Dans cette tranche d’âge, il est important d’intervenir rapidement. À cet effet, votre orthodontiste prescrira certainement le port d’appareils en résine la plupart du temps pendant la nuit.

A lire également  Le régime Herbalife permet-il vraiment de maigrir ?

À ce dispositif seront associés des casques provoquant une traction externe. L’objectif ? Accélérer la croissance du maxillaire en retrait et ralentir celle du maxillaire proéminent. Il est important que cette intervention se fasse avant l’âge de 12 ans, où la croissance des os de la face est achevée.

Entre 7 et 11 ans, le casque orthodontique contre les « dents de lapin »

Les « dents de lapin » sont une malformation dentaire fréquente chez les jeunes enfants. Elle se manifeste souvent par une inclinaison vers l’avant des incisives supérieures et est liée à la succion du pouce. Généralement, cette anomalie se corrige d’elle-même. Cependant, il est préférable d’amener votre enfant chez un spécialiste. Ce dernier mettra certainement en place un casque orthodontique que votre enfant portera la nuit. Le traitement doit être fait avant ses 12 ans.

L'orthodontie

Entre 11 et 12 ans, la pose de « bagues »

Il peut arriver que votre enfant ait une mâchoire trop petite par rapport à ses dents. Dans ce cas, il faudra rapidement intervenir au risque de voir ses dents se chevaucher ou se serrer, compromettant son hygiène dentaire. L’intervention consistera à extraire certaines dents définitives, forcément entre 11 et 12 ans. À cet âge aussi, il est possible de corriger les anomalies dentaires chez l’enfant grâce à la pose de « bagues » ou appareils multi-attaches sur les dents.

A lire également  L’immunothérapie pour traiter le cancer

Par le passé, ces attaches étaient pour la plupart métalliques. Aujourd’hui, à la faveur des évolutions, elles se veulent transparentes, plus discrètes et esthétiques et donc plus onéreuses. Il existe aussi les bagues linguales posées à l’intérieur des dents et donc totalement invisibles.

Orthodontie de l’adulte : quels traitements envisager ?

Pour vous assurer une bonne santé parodontale, il est bien possible d’envisager des corrections orthodontiques à l’âge adulte, entre 20 et 70 ans, voire plus selon les cas. Pour preuve, 25 % des patients en orthodontie aujourd’hui sont des adultes.

Les profils d’adulte en orthodontie

Leurs profils se déclinent différemment et tiennent compte des raisons pour lesquelles ils consultent un spécialiste. Il peut s’agir d’un adulte qui n’a pas voulu se faire traiter quand il était enfant ou dont les parents n’ont pas été proactifs afin qu’il bénéficie d’un traitement efficace en son temps.

A lire également  Le CBD est-il efficace contre le stress ?

De même, les orthodontistes reçoivent de plus en plus en consultation des personnes dans la tranche de 40-45 ans, dont le vieillissement du support osseux amène les dents à bouger, créant aussi des espaces inter-dentaires. On parle de migrations secondaires. Il y a enfin les adultes dont les dents ont vieilli naturellement et qui sont victimes d’une atteinte parodontale.

Les traitements possibles pour les adultes

Il existe différents traitements pour traiter la malocclusion chez l’adulte. Les bagues dentaires utilisées chez les enfants entre 11 et 12 ans sont par exemple une option. Il s’agit de coller des boîtiers sur la face externe de vos dents, dans le but de corriger l’orientation de chaque dent, ceci de manière très précise, peu importe la direction.

L’orthodontie linguale consistant en la pose d’un appareillage plus discret, dans le même but que la solution précédente. De même, les adultes bénéficient aussi selon les cas des aligneurs amovibles transparents. Ce sont des appareillages récents qui s’inscrivent dans le cadre d’un traitement orthodontique discret et invisible pour les adultes. Ce traitement basé sur la modélisation numérique mise sur l’utilisation de gouttières en plastique pour corriger de manière progressive le positionnement des dents.

      Créer un nouveau compte
      Réinitialiser le mot de passe