Guérir de l’arthrose grâce à des pansements est désormais possible

EnregistrerEnregistréSupprimé 4
Score du Deal0
Score du Deal0

Des scientifiques français viennent de mettre au point un implant qui servira de pansement pour ceux qui souffrent de l’arthrose. Ce dispositif peut régénérer les cartilages lorsqu’il y a la présence de lésions importantes aux articulations. Cette solution innovante représente un bel espoir pour traiter efficacement la maladie qui restait jusqu’ici incurable.

L'arthrose est une maladie au niveau des articulations

Un traitement curatif de l’arthrose

Auprès de l’Inserm et de l’Université de Strasbourg, des chercheurs français se sont concentrés sur la mise au point d’un implant ostéoarticulaire. Le patient l’appliquera tel un pansement qui est capable de régénérer les articulations endommagées. Tous les détails de cette recherche sont publiés le 14 mai dernier dans la revue Nature Communication ; l’étude a bien entendu fait l’objet d’une validation en phrase préclinique.

Une maladie qui est très répandue

Les traitements actuels permettent uniquement de soulager les douleurs que provoque l’arthrose, une maladie articulaire qui est très répandue en France et dans le monde entier, d’ailleurs. Certaines prescriptions sont aussi destinées à réparer temporairement le cartilage. Dans ce cas, il faut passer par l’infiltration de corticoïdes ou d’acide hyaluronique. Pour certains patients, il y a aussi eu des interventions chirurgicales invasives et douloureuses qui ne sont efficaces que provisoirement. Cette pathologie entraine donc la destruction du cartilage ce qui implique chez le patient des maux parfois agressifs.

A lire également  Augmentation de 13 % de l’Ethereum ayant atteint les $250,01

Les chercheurs français ont eu pour but de déterminer s’il est possible de découvrir un traitement qui soit réellement curatif et régénérant. C’est ainsi qu’ils ont pensé à un implant ostéoarticulaire, « capable de reconstituer une articulation endommagée et dont l’application peut être comparée à celle des pansements ». Cela a été expliqué dans le communiqué de l’Inserm. La directrice de l’étude, Nadia Benkirane-Jessel, a indiqué que : « L’implant que nous avons développé se destine à deux cas en particulier, d’une part les grandes lésions du cartilage et d’autre part les arthroses débutantes ».

Bientôt un test sur l’Homme pour connaître l’efficacité du traitement

Le pansement à cartilage a été pensé pour avoir l’effet d’une seconde peau. Il est constitué par deux couches : une première composée de nanofibres de polymères et de petites vésicules, la seconde qui est « une couche d’hydrogel chargée d’acide hyaluronique et de cellules souches provenant de la moelle osseuse du patient lui-même ». Cet ensemble permet de régénérer le cartilage de l’articulation et a été pensé surtout pour l’articulation du genou et celle de l’épaule. Cependant, les scientifiques espèrent qu’il pourra être aussi utilisé pour l’articulation temporo-mandibulaire ; il s’agit de la zone reliant la mâchoire inférieure au crâne.

A lire également  Alain Delon reçoit une Palme d’or d’honneur malgré les protestations

Les premiers tests ont été menés chez le petit animal dans un premier temps (le rat et la souris), puis chez le grand animal (la brebis et la chèvre). Tout fut un grand succès. La prochaine étape consiste à lancer « un essai chez l’homme, avec une petite cohorte de 15 patients ». Cette démarche représente un réel espoir pour les millions de personnes atteintes de l’arthrose en France.

Nous serions ravis de connaître votre avis

      Laisser un commentaire

      WP Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
      Inscription / Connexion fermée temporairement