Les facteurs qui influencent le prix de l’immobilier en France

EnregistrerEnregistréSupprimé 0
Score du Deal0
Score du Deal0

Il n’est toujours pas facile de chercher à acheter ou vendre une maison en France. Le prix de l’immobilier variant beaucoup, vendeurs et futurs acquéreurs peuvent rapidement s’y perdre. Si vous cherchez à vendre votre habitation ou votre local, ou si vous souhaitez en faire l’acquisition, voici les principaux facteurs qui influencent les prix et que vous devez connaitre.

L’emplacement de votre bien immobilier

L’emplacement est le premier facteur qui influence le prix de votre logement, appartement, ou local commercial. En effet, un local à but commercial va coûter plus cher s’il se trouve dans une rue animée avec un taux de fréquentation élevé, par rapport à un autre qui se trouve dans un quartier calme. Il en est de même pour une habitation qui se trouve dans un quartier résidentiel et une autre dans un quartier bruyant.

A lire également  Les meilleures applications Android de 2019

D’autres facteurs comme la proximité du bâtiment ou de la maison par rapport à certaines infrastructures stratégiques (hôpitaux, écoles, la ville si la maison est en périphérie…) comptent également.

La taille de votre bien immobilier

Un facteur qui semble logique, la taille de votre logement ou de votre local influence sur son prix. Il peut s’agit de la taille globale de la maison, de l’espace dédié à la cour ou de la taille de chaque pièce. Le prix d’une villa construite sur plus de 1 000 m² de terrain ne sera pas égal à celui d’une autre qui est bâtie sur 2 000 m².

De même, les maisons à étage se vendent parfois beaucoup plus cher que celles qui n’en disposent pas. D’autres aménagements comme les piscines, le garage pour voiture ou un beau jardin sont des plus à ne pas négliger.

La renommée de la région

Au-delà de l’emplacement cité précédemment, la renommée de la région joue également un rôle important dans le prix du bien immobilier. En effet, le prix du m² à Rennes ne sera strictement pas le même que celui du m² à Paris. Pour cause, la capitale demeure une région particulièrement prisée, que ce soit pour les particuliers ou les professionnels.

A lire également  Tennis: Lucas Pouille remporte le challenger de Bordeaux

Ainsi, les maisons situées dans zones éloignées des grandes villes ont un prix de vente moins conséquent que celles dans les agglomérations et quartiers célèbres. Cela s’applique même si les maisons sont similaires.

prix de l’immobilier

L’état du bien immobilier

L’état de la maison ou du local compte également beaucoup. Si votre maison est en parfait état, cela va de soi que son prix sera plus élevé. Par contre, si les travaux à entreprendre sont plus conséquents, attendez-vous à baisser son prix en fonction de ces éventuels travaux.

Pour un vendeur, il est, parfois, plus judicieux d’effectuer les réparations avant de vendre le bien afin d’en tirer un bon prix. Avec sa valeur rehaussée, la maison pourra vous apporter une meilleure plus-value en y déduisant les frais de réparation.

Le rapport offre/demande dans la zone

Le prix est aussi régulé par le rapport offre/demande dans le quartier, la ville ou la région où se trouve votre maison. Par exemple, si de nombreuses maisons sont en vente près de chez vous, cela affectera le prix de vente en le faisant baisser, puisque les clients potentiels auront l’embarras du choix.

A lire également  Enseigne lumineuse Paris, pour mettre en avant l’image de marque d’une entreprise

En revanche, si vous êtes le seul vendeur dans le quartier, voire dans la ville, vous pourrez en tirer un bon prix et vous pourrez même sélectionner les clients les plus offrants.

Que vous soyez acheteur ou vendeur, fiez-vous à ces quelques points pour évaluer le prix du logement que vous souhaitez vendre ou acheter. Il n’est pas toujours logique de comparer simplement l’apparence ou la taille des maisons et des locaux.

Nous serions ravis de connaître votre avis

      Laisser un commentaire

      Inscription / Connexion fermée temporairement