Ce qu’il faut savoir sur la rougeole

EnregistrerEnregistréSupprimé 0
Score du Deal0
Score du Deal0

Avec une quarantaine de cas recensés suite à la foire au Jambon de Bayonne et d’autres cas qui pourraient encore être déclarés, un point sur la rougeole semble assez opportun.

Qu’est-ce que la rougeole ?

Il n'y a pas que les enfants qui peuvent souffrir de rougeole

C’est une maladie virale qui peut, dans la plupart des cas, guérir en une dizaine de jours. Mais c’est aussi un mal qui dans certains cas peut provoquer une pneumonie ou encore une atteinte au niveau du cerveau. Ces complications peuvent être fatales, et cette issue a été recensée 3 fois en France l’an dernier et une fois en Mars dernier.

Les symptômes

Avant que les premiers symptômes de la rougeole n’apparaissent, il peut s’écouler une dizaine de jours. La rougeole se manifeste par une rhinite, une toux, une forte fièvre (39°C voire 40), une conjonctivite, une grande fatigue voir une diarrhée. En somme, des signes de maladies qui peuvent être assez communes. Ce qui est en revanche propre à la rougeole, ce sont les éruptions cutanées rouges légèrement gonflées qui apparaissent sur tout le corps, mais qui laissent des zones « propres ».

A lire également  Masters 1000 de Rome : Chardy va pouvoir faire un point sur son tennis contre Nadal

Qui peut être contracté la maladie ?

La rougeole est généralement une maladie infantile, pour autant ce ne sont pas uniquement les enfants qui peuvent contracter la maladie. Aussi bien les adolescents que les adultes non vaccinés peuvent attraper cette maladie virale qui se transmet très facilement.

Toux, salive ou sécrétions nasales peuvent contaminer des personnes saines. C’est d’autant plus contagieux qu’elle peut se transmettre de manière directe ou indirecte, puisque de simples gouttelettes dans l’air, c’est dangereux pendant 2 heures. Le mal peut se contracter 5 jours avant et 5 jours après l’apparition des éruptions cutanées sur un malade, et ce dernier peut contaminer jusqu’à 20 personnes.

Qui vacciner ?

Le vaccin ROR est obligatoire

Pour ne pas attraper la maladie, la seule solution vraiment efficace reste le vaccin. C’est d’ailleurs pour cette raison que dans le cas des tous petits, le ROR (Rougeole – Oreillons – Rubéole) est obligatoire, à administrer à 1 an puis à 18 mois. Une fois ces deux doses administrées, aucun rappel ne sera ensuite nécessaire.

A lire également  Tennis : Monfils éliminé d’entrée au Masters 1000 de Rome

Néanmoins, le vaccin n’est pas réservé aux enfants et aux nourrissons puisque les médecins continuent d’encourager tout un chacun de se faire vacciner si ça n’a pas encore été fait. Ce conseil reste valable à tout âge.

Comment savoir si on est immunisé ?

Il est impossible de contracter la rougeole deux fois. Ceux qui sont sûrs d’être immunisés sont donc ceux qui l’ont déjà eu. On considère également tous ceux qui sont nés avant 1980 comme étant immunisés, puisque la grande majorité des enfants de l’époque ont contracté la maladie.

Ceux nés après 1980 et qui ont des doutes pour une raison ou une autre ont toujours l’option de réaliser une prise de sang. L’analyse permettra ensuite de déterminer si oui ou non une personne dispose des anticorps nécessaires. Si la réponse est positive, cela signifie qu’elle est immunisée contre la maladie, si ça n’est pas le cas, la vaccination est conseillée.

A lire également  Évolution du taux de testostérone chez l'homme

Nous serions ravis de connaître votre avis

      Laisser un commentaire

      WP Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
      Inscription / Connexion fermée temporairement